Le jogging fait son comeback

| Lundi 12 Octobre 2020

Si pendant longtemps, le jogging s’est contenté d’être l’uniforme des profs d’EPS et autres sportifs, il se retrouve désormais sur les podiums des plus grandes maisons de couture. Tour du sujet, en petites foulées et sans transpirer, pour réussir cet exercice de style.

Depuis l’apparition du jogging au milieu des robes haute couture de la marque Chloé, le survêt’ est devenu le grand maître des comptes instagram. Mais, si vous n’avez ni le physique de Gigi Hadid, ni le style de Rihanna, pouvez-vous vous le permettre ? La réponse est oui, en suivant cependant quelques règles d’or.  

1- Optez pour un modèle simple si vous avez peur de ne pas l’assumer. 

Il n’y a rien de plus désagréable que d’avoir la sensation d’être mal fagotée. Pour vous mettre le pied à l’étrier, oubliez les couleurs fluos et les fermetures latérales en pression. Optez plutôt pour un jogging aux couleurs sobres, à la coupe droite et aux bandes latérales fines, qui ont l’avantage de dessiner les jambes. 

2- Évitez le total-look 

Vous êtes l’heureuse propriétaire d’un ensemble veste et pantalon ? Vous possédez, en plus, une paire de baskets confortables à souhait ? Tentez de refreiner vos ardeurs en ne portant qu’un seul de ces vêtements à la fois. À moins que vous partiez faire du sport, auquel cas cette tenue est toute indiquée.  

3- Trouvez l’équilibre 

En suivant quelques astuces, vous pouvez jouer sur les styles et les contrastes pour sublimer le jogging. Si sa coupe est ample, préférez, pour l’accompagner, une chemise cintrée à un t-shirt sans forme. Côté sac, privilégiez un modèle rigide à une besace, par exemple. Et pour ce qui est des chaussures, mixez les styles en portant des derbies ou, pour les plus audacieuses, des boots à talon. 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies pour vous proposer une meilleure expérience utilisateur, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et pour nous permettre d'analyser l'audience du site internet.